Québec ville

J16: La chute de Montmorency

28 Juillet 2016

Aujourd’hui, nous quittons la Gaspésie avec des souvenirs inoubliables plein la tête. Ces quelques jours passés dans cette région resteront longtemps gravés dans notre mémoire.

Notre mission du jour est de rejoindre notre camping à Beauport, situé à quelques kilomètres de la ville de Québec. Nous avons environ 4h15 de route. Nous laissons avec regret la route 132 à Rimouski afin de rejoindre l’autoroute pour pouvoir arriver plus rapidement. Si comme nous, vous êtes affamés et souhaitez manger devant un joli panorama, n’hésitez pas à quitter temporairement l’autoroute afin de retrouver la route 132. Nous avons trouvé un petit coin très sympathique, au bord de l’eau pour déguster notre repas.

Notre arrivée au Centre de plein air de Beauport se fait en début d’après-midi. Ce grand camping n’est pas réservable sur internet. Afin de réserver, vous devez impérativement contacter le camping par téléphone, ce que nous n’avons pas fait. Nous sommes arrivés en espérant fortement qu’il reste de la place. Par chance, il restait 6 emplacements disponibles. Munis de notre plan, nous sommes allés choisir notre site (105) et avons réglé nos deux nuitées ensuite. Le tarif est de 38$/personne/nuit. Notre emplacement ne nous a pas permis d’avoir beaucoup d’intimité mais nous n’avons pas été gênés par le voisinage.

Camping Beauport

Notre installation se termine au milieu de l’après-midi. Nous décidons d’aller admirer les célèbres chutes Montmorency. Les personnes désirant se garer directement dans le parking situé en contrebas de la chute et géré par la SEPAQ, devront payer 10,44$/automobile. Pour notre part, nous avons réussi à nous garer gratuitement dans le parking de l’IGA de Boischatel, en haut de la chute. Après quelques minutes de marche, nous avons pu apprécier la beauté de cette chute de 83 mètres. Si vous avez le coeur bien accroché, vous pouvez faire de la tyrolienne et ainsi passer au-dessus de la chute, pour la somme de 25$. Si vous restez coincé au milieu (comme nous avons pu le constater avec un enfant), ne vous inquiétez pas (ou pas trop), respirez, tout se terminera bien. Vous avez la possibilité d’observer la chute sous différents angles. Pour cela, vous devrez accomplir une simple formalité: gravir les 487 marches…. Si vous commencez par les descendre, ne vous réjouissez pas trop vite: vous devrez les remonter. Pour ceux qui le souhaitent, un téléphérique peut être pris pour rejoindre le sommet de la chute (13,92$ aller-retour).

Chute Montmorency

Afin de nous remettre de la chaleur ambiante, nous allons ensuite savourer une bonne crème glacée dans l’IGA où nous sommes garés.

Nous rentrons ensuite au camping pour notre avant-dernière nuit au Québec. Que le temps passe vite!

J17: Québec ville

29 Juillet 2016

Aujourd’hui, il est temps pour nous d’aller visiter la ville historique de Québec. Celle-ci est une des plus anciennes villes d’Amérique du Nord, et la seule ville fortifiée canadienne.

Notre première mission est de trouver un parking pas trop éloigné du centre et si possible, peu dispendieux  :-) . C’est chose faite rue Saint-Vallier Est. Nous payons 8$ pour la journée. Le centre est proche, mais vous devrez d’abord vous mettre en jambe avec une montée d’environ 10 minutes de marche. Durant notre journée, nous avons toutefois vu un parking moins cher et encore plus proche de la vieille ville. Celui-ci se situe au Musée des plaines d’Abraham (6$ la journée).

Nous passons d’abord par la Gare du Palais avant de rejoindre le marché du Vieux port. Ce marché couvert propose des produits frais ainsi que des spécialités québécoises.

Gare du palais - Québec

Nous longeons ensuite les remparts avant de nous retrouver sur la Place Royale. A quelques pas se trouve la célèbre Fresque des Québécois.

Nous pénétrons ensuite dans le quartier du Petit Champlain. Celui-ci comporte de nombreuses galeries ainsi que des restaurants et une multitude de boutiques. Ses rues étroites et ses maisons en pierre donnent l’impression de se trouver au sein d’un petit village. Ce quartier très prisé vaut le détour.

Place Royale - Québec

Nous rejoignons le célèbre château de Frontenac par une série d’escaliers. Il est également possible d’y accéder en prenant un funiculaire (2,50$). Le château est impressionnant et est le symbole de la ville. Situé en hauteur du Vieux-Québec, il offre une vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent. Le château ne se visite pas, mais sachez qu’il fait office d’hôtel de luxe. Vous pourrez donc y passer la nuit ou bien prendre un verre dans le bar 1608.

Château Frontenac

Nous continuons ensuite notre découverte du Vieux-Québec en déambulant au hasard dans les rues pleines de charme. Ici, il est impossible de vous perdre, alors n’hésitez pas à vous laisser guider par vos envies.

Il était impossible pour nous de quitter le Québec sans goûter à la fameuse poutine. Ce plat typiquement québécois est composé de frites, de cheddar frais (aussi appelé couic-couic) ainsi que d’une sauce brune composée d’amidon de maïs, de tomates, de farine et d’oignons. Il existe une multitude de variantes. Pour notre part, nous avons choisi de goûter la poutine avec des saucisses Chez Ashton. Ce plat est bien bon et surtout très copieux, comme vous pouvez le constater.

Poutine chez Ashton - Québec

Afin d’éliminer toutes ces calories, nous continuons ensuite notre visite de Québec en arpentant les rues de la vieille ville. Nous retournons devant le château de Frontenac. Il faut savoir qu’à Québec, il existe une véritable tradition des spectacles de rue. Vous pourrez assister à divers styles de représentations.

Statue Samuel de Champlain

A partir des terrasses Dufferin, nous empruntons la promenade des Gouverneurs. L’ascension de très nombreuses marches vous permettront de longer la citadelle et vous mèneront au Parc des Champs de Batailles, aussi nommé Plaines d’Abraham.

Nous traversons ensuite le quartier de la Colline Parlementaire et passons devant l’Assemblée Nationale du Québec (aussi appelée Hôtel du Parlement). Le lieu est en travaux mais il est possible de le visiter gratuitement. Sa façade est décorée de 22 statues de bronze représentant des personnages historiques importants dans l’histoire du Québec.

Ainsi s’achève notre visite de cette ville au charme sans pareille. Nous rejoignons notre parking et rentrons au camping pour passer, malheureusement, notre dernière nuit dans cette magnifique province.

J18: Retour à Montréal

30 Juillet 2016

Le jour se lève et nous sommes déjà très actifs. Le dernier jour est arrivé (bien trop vite ceci soit dit). Nous devons plier et ranger correctement notre matériel et tout faire à nouveau rentrer dans nos sacs. C’est fou à quel point les sacs ont l’air bien plus petits à la fin d’un voyage. On a toujours l’impression de parvenir à en rentrer beaucoup moins 😆

Une fois cette aventure terminée, nous regardons une dernière fois les écureuils et prenons l’autoroute direction Montréal. 3h de route sont prévues jusqu’à l’aéroport.

Sur le trajet, nous faisons halte à Drummondville (1h30 de Montréal) afin de goûter à la poutine (oui, encore) très réputée de Roy Jucep. Pour certains, ce lieu est l’inventeur de la poutine.

Roy Jucep - Drummondville

Nous arrivons en début d’après-midi à l’agence de location Discount de l’aéroport. Nous laissons avec regret notre compagnon de route de ces 18 jours merveilleux. Le comptoir ne se trouve pas directement dans l’aéroport, mais pas d’inquiétude. Une navette vous conduira très rapidement (en quelques minutes à peine) à votre terminal.

Il est l’heure pour nous de quitter le Québec et de retrouver la France.

Ce voyage fut fabuleux. Le Québec est une province magnifique qui offre aux visiteurs des paysages uniques à couper le souffle. De plus, les Québécois sont des personnes accueillantes et chaleureuses, qui sauront faire de votre séjour un plaisir.

Auteur: Aurélie et Matthieu

Partager cet article :

2 commentaires

  1. Mille merci pour le récit de votre voyage.On s’est régalé.
    Nous partons mercredi prochain 07/09 pour pratiquement le même itinéraire que vous (nous sommes 15 j au Québec nous ne faisons pas le parc de Bic )Voyage que nous préparons depuis le mois de février;A cette saison nous ne faisons pas de camping (ils sont fermés dans les parcs), mais dans les parcs avons opté pour les tentes « utopia ou O’tentik »(les prêts à camper).J’ai trop hâte d’y être maintenant , encore plus avec votre récit et vos informations complètes.

    Encore un grand MERCI

    Répondre
    • Bonjour,

      Nous vous remercions grandement pour ces quelques mots. Nous sommes vraiment ravis que nos articles vous donnent encore plus envie de partir. Nous venons de publier ce carnet sur le Québec. Vous êtes les premières personnes à nous laisser un commentaire, merci à vous.
      Nous sommes revenus il y a seulement un mois. Nous avons gardé de très beaux souvenirs en mémoire. Vous verrez, vous allez passer un séjour formidable et inoubliable. En plus, vous avez la chance de découvrir cette province au début de la saison des couleurs.
      N’hésitez pas à revenir nous laisser vos impressions lors de votre retour.
      Profitez!!!! :-)

      Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2015 | Une autre route