Québec : Questions pratiques

Pour vous aider à préparer votre périple, nous avons listé ci-dessous quelques questions que nous nous étions posées avant de partir et auxquelles nous aurions bien aimé trouver une réponse. Si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à les poser en commentaire. Si nous avons la réponse, nous les rajouterons avec plaisir dans cet article.

Quels endroits privilégier pour voir des orignaux?

On ne pouvait pas se rendre au Québec sans tenter d’apercevoir ces animaux majestueux.

L’orignal est un des emblèmes du Canada. Il est vraiment imposant et impressionnant. On peut rencontrer cet animal discret un peu partout sur le territoire québécois, même si certains parcs bénéficient d’une concentration bien plus importante. Au sud du Québec, la réserve de Matane est réputée pour avoir une densité d’orignal allant jusqu’à 4 ou 5 au km².

Pour notre part, nous avons privilégié le parc de la Gaspésie et notamment le sentier du Mont Albert, réputé pour sa population d’élans d’Amérique.

Orignal - Mont Ernest Laforce

Ces cervidés apprécient particulièrement l’eau, surtout quand il fait très chaud. Vous aurez donc plus de chance d’en voir au bord d’un lac ou le long d’une rivière. Ils n’aiment pas vraiment la chaleur, c’est pourquoi il faut privilégier le lever ou coucher de soleil pour les observer.

Grands nombres de parcs nationaux proposent des caches d’observation dans les endroits les plus propices. Il ne faut surtout pas hésiter à rester plusieurs heures dans ces endroits. La patience est le maître mot. Les orignaux ne disposent pas de montre et ne sont donc pas toujours ponctuels. Parfois même, ils seront susceptibles de vous poser un lapin 😆

Lac du fou - MauricieVous avez donc tous les éléments en main pour faire une fabuleuse rencontre :-)

Est-ce que j’ai besoin d’une autorisation pour visiter le Canada?

A partir de septembre 2016, pour tous les ressortissants de pays exempts de visa avec le Canada, il faudra remplir une Autorisation de Voyage Electronique (AVE). Le principe est assez proche de l’ESTA pour les Etats-Unis.

Cette demande est très simple et rapide. Vous devrez vous rendre sur le site du gouvernement pour faire vos démarches. Vous devrez vous munir de votre passeport et d’un moyen de paiement pour remplir le formulaire en ligne.

Le coût est de 7$ et l’approbation est très rapide. Vous recevrez normalement une confirmation dans les 72h.

Taxes et pourboires

Il n’est pas toujours facile de calculer le coût total de ce que vous payez au Québec. En effet, la plupart des prix affichés en magasin ne comportent pas la taxe. Vous pouvez donc en moyenne rajouter 15% au total de vos achats pour connaitre le coût final.

Concernant les restaurants et bars, sachez qu’en plus de la taxe, il faudra vous acquitter d’un pourboire. Le salaire des employés de la restauration ou de l’hôtellerie sont souvent inférieurs au salaire moyen car complétés par ces pourboires. Il est coutume de laisser en moyenne 15% de la note en pourboire. Dans un bar, vous pouvez laisser 1$ par consommation.

Camper au Québec

Le camping au Québec, comme partout en Amérique du Nord est vraiment très développé. On irait même jusqu’à dire que c’est une religion ici. On y vient en famille, entre amis, le weekend, la semaine…

Autant vous dire que vous en trouverez tout au long de votre route. Ceux des parcs nationaux peuvent se remplir assez rapidement. Il peut être conseillé de réserver votre emplacement à l’avance, surtout si vous désirez choisir un site avec plus d’intimité. En effet, une grande partie des campings québécois proposent une carte de leurs différents emplacements. Le site Parcs Canada propose également une photo de chaque site, ce qui facilite encore plus votre choix.

Camping des rosiers - Forillon

En comparaison à nos campings européens, les emplacements sont souvent très vastes. Ils bénéficient très souvent d’une table de pique nique ainsi que d’un foyer pour faire un feu de camp. (bien pratique pour se préparer des gourmandises réconfortantes après une longue journée de marche  :-) ) Il est très facile de se procurer du bois. La majorité des campings en proposent. Si tel n’est pas le cas, vous en trouverez sur le bord dans la route, dans des magasins, ou bien dans des stations services. Les prix peuvent varier de 4 à 8$.

Chamallow barbecue

Les prix des campings varient énormément en fonction du lieu et du nombre de services choisis (eau/ électricité/ égout)

Pour notre part, nous avons uniquement choisi des campings sans service et avons déboursé entre 22$ et 38$

Les parcs nationaux

Au Québec, il existe plus d’une vingtaine de parcs naturels. La majorité des parcs québécois sont gérés par la SEPAQ (Gaspésie, Bic, Jacques Cartier…) et les autres sont administrés par Parcs Canada (Mauricie, Forillon,…)

Pour profiter de ces joyaux naturels, vous devrez vous acquitter d’une taxe journalière : 8.5$/personne pour la SEPAQ et 7.8$/ personne pour Parcs Canada.

Il existe également des pass annuels qui vous donnent un accès illimité à tous les parcs (76.5$ pour la SEPAQ et 136.4$ pour les parcs fédéraux de Parcs Canada.)

Ces abonnements sont vraiment valables si vous restez très longtemps dans le pays.

 

Le code de la route au Québec

Il n’est pas vraiment différent de notre code de la route français. Tout d’abord, nous pouvons dire que les gens sont plus courtois :-)

Par contre :

– vous pouvez tourner à droite au feu rouge si il n’y a pas de panneau l’interdisant. Vous n’êtes bien sur pas prioritaire et devez marquer l’arrêt. Cette règle ne s’applique pas sur l’île de Montréal.

–  le plus déroutant pour nous a été les intersections à 4 stops. Ici, c’est le premier qui s’est arrêté qui peut passer. C’est assez perturbant au départ, mais on parvient à s’y faire rapidement.

– interdiction de dépasser un bus scolaire à l’arrêt avec des feux clignotants

– le feu vert clignotant signifie que vous avez la priorité pour tourner à gauche.

Préparer son itinéraire

Vous pouvez commencer par lire les nombreux forums qui proposent une multitude d’itinéraires en fonction de la durée de votre séjour (Voyageforum/ routard / lonely planet/….)

Il existe aussi beaucoup de blogs ou carnets de voyages qui sont des mines d’informations pour l’organisation de votre voyage.

Vous pouvez également contacter le site québecoriginal, qui se fera un plaisir de vous envoyer de la documentation gratuite sur les différentes régions du Québec. Vous recevrez une version papier directement chez vous.

Pour avoir de la documentation sur la Gaspésie, vous pouvez contacter le site tourisme-gaspésie qui vous enverra également des informations par voie postale.

Il n’existe pas d’itinéraire parfait. Certains préfèrent la ville et passeront plus de temps à arpenter les rues, visiter les musées, profiter des bars…. Et d’autres préféreront la tranquillité des parcs naturels et/ou des parcours plus sportifs…

Avons nous croisé des moustiques sur notre route  ?

En préparant notre séjour, nous avions vu de nombreux articles sur les moustiques au Québec en juillet / août.

Sachez que oui, vous avez de grandes chances de tomber sur des maringouins (comme on les appelle ici), surtout si vous vous aventurez en forêt ou à proximité de lacs et cours d’eau. Ils ne gâcheront cependant pas votre voyage. Munissez-vous d’un bon anti-moustiques et essayez de vous couvrir quand ils sont trop nombreux.

Vous rencontrerez aussi très probablement quelques taons ou « mouches à chevreuil » qui vous laisseront de jolies traces. Mais sachez que vous n’en mourrez pas  :-)  :-)

Vous avez donc de grandes chances de revenir avec quelques souvenirs piquants de vacances  :-) mais les paysages québécois vous les feront vite oublier.

 

Quel budget prévoir pour 3 semaines en juillet?

Pour notre périple, nous avons dépensé :

– 1100€ pour les 2 billets d’avion. Nous avons réservé nos billets 2 mois à l’avance chez Lufthansa.

– 600€ pour la location de voiture pour 16 jours via Discountcar

– 80€ pour les deux premières nuits à Montréal en Airbnb

– 330€ pour les 16 nuits en camping sans service

– 300€ d’essence pour un peu plus de 3000 km

– 60€ pour le traversier jusqu’a Trois Pistoles

– 520€ pour la nourriture (restaurants compris)

– 200€ pour les entrées des parcs et activités

Soit un total d’environ 3200€ pour 2 personnes pendant 18 jours

Auteur: Aurélie et Matthieu

Partager cet article :

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Nous avons prévu un road-trip au Québec du 7 au 28 juillet 2017.
    Concernant le camping, quel modèle de tente avez vous pris ?
    De plus, concernant le materiel de camping, est il necessaire d’emmener le rechaud etc… comme vous dites qu’il y a toujours de quoi faire du feu?!
    Bien cordialement
    Xavier Martin

    Répondre
    • Bonjour Xavier,

      Nous avions pris une tente 3 personnes afin d’avoir un peu de place.
      Le modèle est la Quickhicker Ultralight T3 de Décathlon.
      Pour le réchaud, cela dépend vraiment de ce que vous voulez manger. Mais pour nous c’était indispensable pour faire bouillir de l’eau (Pâtes/ riz/ café…)

      Bon Voyage

      Aurélie et Matthieu

      Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2015 | Une autre route