Québec : Parc de la Mauricie

J02 (suite): Arrivée au parc de la Mauricie

14 Juillet 2016

Il est 20h30 lors de notre arrivée.. Heureusement, nous avions réservé le camping du lac Wapizagonke à l’avance. Nous avons choisi ce camping parce qu’il est le plus proche des activités que nous avons choisies, mais également parce que les emplacements offrent davantage d’intimité. Sachez qu’il y a deux autres campings dans le parc.

Carte Mauricie

A l’entrée, vous devez vous arrêter à une guerite et vous acquitter des taxes d’entrée, à savoir 7,80$/jour/personne. La personne qui nous accueille en profite pour nous donner une carte des randonnées ainsi que des activités possibles au sein du parc. Sachez que pour tous les parcs du Québec, vous pouvez trouver à l’avance sur les sites de la SEPAQ ou Parcs Canada, un livret ou des informations sur toutes les activités et randonnées.

Nous roulons ainsi encore 30 minutes afin d’arriver au camping dans lequel nous allons passer les deux prochaines nuits (25.5$/nuit). Vous devrez montrer votre pass à une seconde guérite à l’entrée du camping.

Notre choix s’est porté sur l’emplacement P10, situé dans une boucle exclusivement piétonne. L’avantage de Parcs Canada, est que lors de votre réservation en ligne, vous avez la possibilité de voir des photos de votre emplacement et de disposer de nombreuses informations ainsi que d’une carte très précise. Nous vous conseillons fortement de réserver, surtout pour une arrivée tardive, mais également si vous voulez disposer d’un bon emplacement.

La nuit tombe sur le parc de la Mauricie et nous devons rejoindre notre emplacement qui se situe à 10 minutes de marche de la voiture. La lampe frontale bien vissée sur la tête, nous mettons nos affaires dans une brouette mise à disposition par le camping afin de nous faciliter la vie. L’image vaut grandement le coup d’œil et parle d’elle-même.

Camping - Mauricie

Notre site est isolé et très calme. Aucune vue sur les voisins. Il faut tout de même savoir qu’il n’y a pas de douche dans la boucle piéton. Il faut se rendre dans la boucle C, à quelques minutes de marche. Il y a tout de même des toilettes et des lavabos dans cette boucle.

Le camping interdit de conserver de la nourriture sur les emplacements. Ce sera le cas dans la grande majorité des campings, ceci pour éviter d’attirer les animaux sauvages, notamment les ours. Nous vous conseillons de respecter vivement ces principes. Nous avons appris plus tard, dans le parc du Forillon, qu’un ours avait dû être abattu quelques jours plus tôt car il s’était trop habitué à venir chercher de la nourriture auprès des humains.

J03: Découverte du parc de la Mauricie

15 Juillet 2016

Nous nous réveillons en compagnie de nombreux écureuils. Ils seront d’ailleurs nos compagnons de route durant tout notre voyage.

Le temps est menaçant et orageux, ce qui nous oblige à annuler l’activité que nous avions initialement prévue. Toutefois, même si nous ne l’avons pas faite, nous vous la conseillons fortement. Il s’agit d’accéder aux chutes Waber. Pour les atteindre, il vous faudra pratiquer 4 kilomètres en canot et 3,5 kilomètres de marche. Cela demande quelques efforts sportifs mais apparemment, tout le monde survit 😆 et la destination finale en vaut la peine (et les paysages rencontrés également). Vous pourrez en profiter  pour pique-niquer et tremper vos pieds dans l’eau.

La location de canot se fait à l’aire de pique-nique Wapizagonke. En été, le site de location ouvre à 8h. D’après nos recherches sur internet, il n’est pas indispensable de réserver à l’avance. Si vous désirez tout de même réserver, sachez que 8$ de frais de réservation seront ajoutés au tarif total. Cependant, en cas de non réservation, il est préférable d’arriver tôt pour s’assurer la disponibilité d’une embarcation.
Si vous voulez plus d’informations sur les tarifs de location de canots dans le parc, suivez ce lien.

Nous partons alors à la découverte du parc. Nous en profitons pour nous arrêter aux nombreux points de vue repérés sur la carte en direction de l’autre entrée, Saint Jean des Piles.

Au départ du terrain de pique-nique du Lac-Edouard, nous faisons la balade du lac Etienne d’environ 1 heure. Celle-ci nous permet de longer différents milieux aquatiques et de trouver sur notre chemin des observatoires, des panneaux explicatifs ainsi que des longues-vues pour explorer les paysages et la faune locale. La balade est agréable et paisible.

Pour en savoir plus sur les sentiers de randonnées, cliquez ici.

L’après-midi, nous nous rendons au pavillon de services de la Rivière-à-la-Pêche. Le lieu est notre point de départ pour une balade de 3 heures autour du lac Solitaire. On croise les doigts pour que le temps reste stable. Mais vu la suite, nous n’avons pas dû les croiser assez fort! Cette balade nous offre de très beaux panoramas mais malheureusement, la pluie fait son apparition et devient de plus en plus insistante. On fait environ la moitié de la randonnée en sa compagnie. Il fait tellement chaud qu’il est difficile pour nous de consentir à mettre notre veste à capuche. Nous sortons donc notre magnifique parapluie, très pratique à manier dans les bois.

Lac solitaire - Mauricie

En fin de journée, nous nous rendons au stationnement du lac du fou. On se rend sur le ponton du lac afin d’admirer la vue. Nous prenons ensuite un bon repas au milieu de la verdure.

BBQ - Mauricie

Après notre dîner, nous marchons en direction de la cache. Ce lieu se situe à environ 500 mètres du parking. Comme son nom l’indique, on y trouve une cache ainsi qu’une longue-vue pour tenter d’apercevoir les orignaux qui viennent se désaltérer dans le lac le soir venu. Les chances de voir un orignal sont en effet plus nombreuses à l’aube ou au crépuscule. Nous passons notre soirée seuls au monde dans la cache. Nous n’avons pas la chance d’apercevoir ces animaux majestueux, mais nous entendons leur « cri » à de nombreuses reprises.

  • Lac du fou - Mauricie

Nous retournons donc bredouille au camping et nous endormons en entendant toujours au loin des orignaux et des coyotes.

Auteur: Aurélie et Matthieu

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2015 | Une autre route