Québec : Montréal

J01: Visite de Montréal

13 Juillet 2016

Nous posons enfin les pieds au Québec aux alentours de 19h après des semaines d’attente. Nous profitons de notre passage à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau pour échanger des euros contre des dollars canadiens, et pour acheter un pass transport valable 3 jours. Ce pass coûte 18$ par personne et permet des déplacements illimités. Il est bien pratique puisqu’il est accepté à bord de la navette qui relie l’aéroport au centre ville (bus 747). Il existe également un pass 24h pour la somme de 10$. Chacun devrait donc pouvoir y trouver son compte.

Nous avons réservé un logement via Airbnb pour les deux prochaines nuits. Celui-ci se situe Avenue de Lorimier. Afin de nous y rendre, nous prenons d’abord la navette 747 pour rejoindre l’arrêt Lionel Groulx. Nous expérimentons ensuite le métro ainsi qu’un autre bus pour rejoindre notre appartement. Nous arrivons bien lessivés, avec nos gros sacs sur le dos. A ce moment précis, il est 3h du matin en France. Nous ne faisons pas long feu. A peine nos affaires posés, nous prenons une bonne douche bien méritée et allons directement nous coucher…

Après une nuit plutôt courte, nous partons découvrir les rues de Montréal dès 7h du matin. Notre ventre crie famine. Nous  nous dirigeons donc vers la pâtisserie portugaise Bela Vista, qui se situe à proximité de notre location. Ce lieu est réputé pour ses « pastéis de nata », des petits flans aux différentes saveurs. Nous en prenons 6 au total. Nous goûtons les saveurs chocolat, sirop d’érable et noix de coco. Comme vous pouvez le constater, ces flans sont très diététiques (…). Nous prenons également un café et un cappuccino. Le tout nous coûte 13$.

Natas

On se rend ensuite à la station de métro Beaubien pour rejoindre « Champ-de-Mars ». Nous déambulons dans le vieux Montréal et admirons l’hôtel de ville, la place Jacques Cartier, la place d’Armes, la basilique Notre-Dame, ainsi que l’architecture typique. Un bâtiment de style néoclassique attire notre attention. Il s’agit du marché Bonsecours, qui abrite des boutiques d’artisans québécois. On en profite alors pour pénétrer à l’intérieur de l’édifice et faire un tour dans les boutiques.

En face se trouve le vieux port et ses quatre quais. On s’assoie quelques instants sur l’herbe et surtout, sous un arbre. Il fait très très très (on pourrait continuer indéfiniment…) chaud ce jour-là à Montréal. Le mercure s’affole et on en profite alors pour se reposer quelques instants et admirer la vue de Montréal depuis le vieux port ainsi que le fleuve Saint-Laurent.

Au moment de vouloir quitter le vieux port, nous avons la surprise de constater que nous sommes bloqués…par un train de marchandises. En effet, celui-ci est immobilisé pour une durée indéterminée. Nous faisons alors un grand détour afin de trouver un tunnel pour nous libérer  😆

Nous rejoignons ensuite le centre ville et ses grands boulevards, ses gratte-ciel, ses espaces verts et ses monuments historiques. Nous faisons tout d’abord une balade dans le quartier chinois de Montréal. De grandes portes dorées offertes par la Chine se trouvent à l’entrée du quartier. Nous traversons la rue piétonne de la Gauchetière ainsi que la place centrale. De nombreuses boutiques ainsi qu’une multitude de restaurants asiatiques se trouvent sur notre chemin. Une bonne odeur de nourriture se répand dans l’air et notre ventre crie à nouveau famine.

Après cela, nous traversons le quartier des spectacles où nous prenons le métro à la station place des arts. On s’arrête à « Peel » et nous dirigeons vers le café portugais Vasco de Gama, sur les conseils du Lonely Planet. Décidément, nous sommes dans une journée culinaire portugaise. Nous choisissons de continuer cette journée sur une bonne lancée diététique. Nous dégustons chacun un délicieux hamburger à l’agneau accompagné d’une salade grecque, pour 45$. Il faut savoir qu’au Québéc, la plupart des prix sont affichés hors taxes. Il faudra donc ajouter 15% au prix annoncé (la somme des deux taxes TPS et TVQ). Les produits alimentaires peu ou pas transformés ne sont pas taxés. Il est aussi coutume de laisser un pourboire de 15% du prix hors taxes.

Une fois repus, nous nous rendons dans la plus importante rue commerciale de Montréal: la rue Sainte-Catherine. On en profite pour prendre un métro afin de nous diriger vers le plateau Mont Royal. Ce quartier, très agréable et verdoyant, est composé principalement de très jolies maisons victoriennes colorées.

Plateau Mont Royal

Un bus nous dépose ensuite au pied du Mont Royal, à une entrée qui se trouve rue des pins. Afin d’atteindre le belvédère qui se situe à 232m de hauteur, nous commençons l’ascension des nombreuses marches. La chaleur est toujours aussi étouffante. Heureusement qu’il y a un peu d’ombre. Le jeu en vaut la chandelle. Après quelques minutes d’efforts, nous sommes récompensés par une superbe vue panoramique sur Montréal. Des toilettes et des rafraîchissement sont disponibles.

Panorama Montreal - vue du Mont Royal

Vous pourrez également profiter des espaces verts aux alentours. De nombreux écureuils peu farouches se trouvent dans ces lieux et s’approchent de nous avec plaisir.

Écureuil - Mont Royal

Après cette journée éreintante, nous prenons de nombreux transports et faisons halte dans un supermarché afin de nous ravitailler pour le repas du soir. Nous regagnons alors notre domicile pour une nuit bien méritée. Le décalage horaire se fait ressentir et la chaleur nous a achevés!

J02: Montréal et route vers la mauricie

14 Juillet 2016

Cette matinée est consacrée à la visite du jardin botanique et de l’insectarium (19$/personne). Ce lieu est situé à deux pas du biodôme, qui se trouve dans l’ancien vélodrome construit pour les JO d’été de 1976, ainsi que du stade olympique.

Jardin botanique - Parc olympique

Il est possible de prendre un forfait « 2 sites à la carte » et de combiner la visite de deux lieux parmi lesquels vous pourrez trouver: le biodôme, le jardin botanique et l’insectarium ainsi que le planétarium Rio Tinto Alcan. Le tarif est alors de 34,25$. Des tarifs spéciaux sont accordés aux séniors, enfants, adolescents et familles. Plus d’infos ici. A la base, nous avions songé à visiter également le biodôme, mais nous avons renoncé par peur de manquer de temps et de devoir trop nous presser.

Nous arrivons pour l’ouverture, à 9h. Le jardin se compose de 10 serres et d’une trentaine de jardins thématiques, parmi lesquels vous pourrez retrouver le jardin japonais, chinois (fermé exceptionnellement pour travaux tout l’été 2016), des premières nations…

Quant à l’insectarium, vous pourrez y retrouver une grande collection naturalisée, mais également vivante. Ce musée est considéré comme étant le plus grand d’Amérique du Nord consacré aux insectes. Certains spécimens donnent froid dans le dos!

Nous avons été ravis d’effectuer ces visites. Le jardin botanique de Montréal est un lieu magnifique, grand, très diversifié, bien aménagé et très reposant: un véritable dépaysement au sein de la métropole.

La pluie étant au rendez-vous, nous prenons le métro PIE IX (situé à 5 minutes de marche du jardin) afin de nous rendre au centre de Montréal, où nous en profitons pour nous restaurer et nous protéger des grosses gouttes.

Vers 15h, nous allons récupérer notre véhicule au comptoir Discount, rue Papineau. Nous avions au préalable loué depuis la France une voiture de type fiesta pour la somme de 600 euros (pour 16 jours de location). A notre arrivée, nous sommes finalement surclassés et obtenons…une Jeep Wrangler!!!

Jeep Wrangler

Au début, cela fait bizarre. Nous avons la sensation d’être dans un tank!  Par rapport à notre petite Clio habituelle, nous avons l’impression (mais est-ce vraiment une impression?) d’être surélevés.

 Nous empruntons alors la sortie de Montréal via l’A40 et avons la joie de découvrir d’énormes bouchons et de mettre 1h30 pour sortir de la ville et effectuer quelques kilomètres. Sur le trajet, nous faisons nos premières courses au Walmart de Repentigny. Les prix ne sont pas trop élevés, mais attention! Nous ne le savions pas, mais cette chaîne ne vend absolument aucun fruit et légume. Nous nous arrêtons également au Canadian Tire, juste en face, afin d’acheter une cartouche de propane, compatible avec notre réchaud.

 Une fois le coffre plein, nous roulons 1h45 jusqu’à l’entrée sud (Saint-Mathieu du parc) du parc de la Mauricie, géré par Parcs Canada.

Auteur: Aurélie et Matthieu

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2015 | Une autre route