Italie : Week-end à Turin

J1: Via Garibaldi et Via Roma

03 Octobre 2015

Ce week-end, c’est décidé: nous partons à Turin! C’est une destination qui peut paraître surprenante. En effet, cette ville a la réputation d’être très industrialisée. Bien entendu, ces dires ne sont pas infondés. Mais, Turin est bien plus que cela. Nous en avons entendu beaucoup de bien. On a ainsi voulu se faire notre propre opinion. Et nous n’avons pas été déçus. Loin de là.

Avant le départ, nous nous sommes procurés le guide Lonely Planet « Turin en quelques jours », avec un plan détachable inclus.

lonely

A 8h30, nous partons de Lyon pour rejoindre notre destination du week-end. Nous empruntons le Tunnel du Fréjus, qui marque la frontière entre la France et l’Italie. Ce tunnel coûte 43,50 euros l’aller pour une voiture simple. Si vous comptez reprendre ce tunnel dans le sens inverse dans les 7 jours qui suivent, n’oubliez surtout pas de demander un ticket « aller-retour ». Vous paierez ainsi 54,30 euros. Ne perdez surtout pas le ticket…

Aller à Turin revient assez cher en péages. Nous aurons payé 126,70 euros au total. Selon où vous résidez, il est possible d’y aller en TGV. En ce qui nous concerne, nous aurions pu, mais nous étant décidés au dernier moment, le prix des billets de train aurait été nettement supérieur.

Nous perdons un peu de temps au niveau du tunnel car il y a beaucoup de monde. Pour des raisons de sécurité, le trafic est régulé.

Nous arrivons ainsi à destination aux alentours de midi. Nous allons récupérer les clés de notre logement situé à l’ouest de Turin, à quelques pas de la station de métro Rivoli. Nous n’avons aucune difficulté pour nous garer. Nous testons pour la première fois de notre vie le principe Airbnb. Nous avons loué un appartement pour la somme de 65 euros. Paola, notre hôte, est très accueillante et ponctuelle. Elle nous fait visiter les lieux et nous laisse les clés. Celui-ci est très propre, moderne et design: un vrai petit cocon. Rien ne manque à l’intérieur. Nous avons choisi ce logement tout d’abord pour son prix, mais également pour sa position géographique stratégique.

Après un déjeuner pris sur le pouce, nous nous dirigeons vers la station de métro Rivoli, qui se situe à environ 300 mètres de notre logement. Il faut savoir qu’il n’existe qu’une seule ligne de métro à Turin. Le ticket coûte 1,50 euros. Nous descendons à l’arrêt XVIII Dicembre pour commencer notre exploration de la ville…sous la pluie! C’est donc un pur bonheur de pouvoir déambuler sous les arcades de la ville. Non seulement elles sont magnifiques, mais en plus, elles nous protègent des grosses gouttes… :-)

Nous empruntons d’abord la Via Garibaldi. Cette longue rue passante et piétonne est bordée de magasins, de restaurants et d’églises. Il est très agréable d’y flâner. Nous coupons ensuite dans une rue perpendiculaire afin de rejoindre la superbe Fontana Angelica.

Derrière la fontaine se trouve la Piazza Solferino. Nous sommes attirés par les bonnes odeurs qui s’en dégagent. En effet, un petit marché alimentaire se trouve sur cette place. La charcuterie, les divers fromages et les pâtisseries nous font de l’oeil, mais nous résistons tant bien que mal à la tentation. Nous préférons garder de la place pour le repas du soir…

marché

Il est l’heure pour nous de nous rendre au musée égyptologique (Museo Egizio). Celui-ci est le deuxième plus grand musée de ce type au monde, après celui du Caire, bien évidemment.

Le tarif est de 13 euros/personne. Le prêt d’un audioguide en français est inclus dans le prix.

Bon à savoir: l’addition peut s’avérer très salée si vous êtes dans l’optique de visiter une multitude de musées, lieux… Sachez qu’il existe des pass allant de 2 à 7 jours pour visiter la ville. Par exemple, si vous prenez un pass de 2 jours, transports inclus (bus panoramique, ascenseur panoramique à la Mole Antonelliana, bâteaux sur le Po,…), vous paierez 39,50 euros par personne et aurez accès à 60 sites différents incluant la majorité des musées et des palais. Plus d’informations ici.

Ce musée est un incontournable. Les 6500 pièces exposées valent vraiment le détour. Les momies sont impressionnantes, la salle des rois est majestueuse. Les explications sont claires et l’audioguide donne des informations supplémentaires de qualité. Par contre, il ne faut pas être agoraphobe… Le musée est extrêmement fréquenté, et il faut parfois être patient pour pouvoir s’approcher des collections. Nous restons environ 3 heures au sein de ce lieu et en ressortons ravis malgré la pluie qui se fait de plus en plus insistante.

On se dirige ensuite vers la Piazza Castello, le Palazzo Madama et le Palazzo Reale. Nous ne visitons pas l’intérieur de ces lieux. Nous admirons simplement l’extérieur.

La fin de journée approche à grands pas. Le soleil commence à disparaître, mais la pluie est malheureusement toujours là. Nous croisons des dizaines et des dizaines de vendeurs ambulants de parapluies.

Nous retournons rue Garibaldi dans le but de dénicher un bon restaurant. Sur les conseils de notre guide, nous prenons une rue perpendiculaire et allons diner au Cianci Piola Caffè. Le lieu est rempli de turinois, ce qui laisse présager une bonne surprise. A l’intérieur, c’est très petit et déjà rempli. On nous propose alors de manger en terrasse, sous une tonnelle, avec un chauffage extérieur. Nous sommes bien installés. L’eau ne nous atteint pas et nous avons chaud. Nous savourons des antipastis, des gnocchis avec une sauce aux saucisses et un tiramisu, pour un prix défiant toute concurrence. La note s’élève à moins de 30 euros, vin inclus.

antipasti

Nous retournons ensuite en métro à notre logement, dans lequel nous passons une nuit paisible.

Voici donc l’itinéraire pour cette journée.

itinéraire turin samedi

J2:Via Roma et Via Pô

04 Octobre 2015

Après un bon petit déjeuner, nous quittons le logement de Paola. Nous penons le métro jusqu’à l’arrêt Porta Nuova, qui débouche sur la Piazza Carlo Felice. Nous parcourons la Via Roma sous les arcades. Cette rue est bordée de boutiques de luxe. Aujourd’hui, il y a de l’animation et une sacrée ambiance dans les rues de Turin. En effet, il y a le marathon de la ville. Nous admirons au loin le dôme de San Lorenzo, le Torre Littoria (le plus haut immeuble de Turin), et les façades typiques de certains bâtiments turinois.

Nous parcourons ensuite les arcades de la Via Po.

arcades

Après quelques minutes de marche, nous arrivons au pied de la magnifique Mole Antonelliana, qui domine la ville du haut de ses 167,5 mètres. La Mole abrite le musée du cinéma, dont nous avons prévu une visite.

Avant de visiter le musée, nous décidons de prendre l’incontournable ascenseur panoramique qui nous mène à 85 mètres du sol pour profiter d’une vue panoramique sur Turin et les Alpes. Le prix d’entrée du musée + l’ascenseur est de 14 euros/personne. Il y a un peu d’attente. Bon, la montée est un peu impressionnante. Nous sommes 9 maximum dans l’ascenseur. Il est bien entendu complètement vitré. On se sent minuscule au fur et à mesure que l’on monte. La vue en montant est splendide: on passe au milieu du musée du cinéma afin de rejoindre la terrasse.

musée du cinéma 4

 Une fois en haut, la vue à 360° vaut vraiment le coup. Il n’y a pas de temps imposé pour admirer les alentours.

 

La descente fait moins peur que la montée.Nous entrons ensuite dans le musée du cinéma, consacré à l’histoire du cinéma italien et international. Nous avons trouvé ce musée intéressant. Toutefois, il manque un fil conducteur et il est parfois difficile de se repérer dans les différentes salles.

 

La matinée s’achève déjà. Le soleil est aujourd’hui bien présent. Nous en profitons pour nous balader et rejoindre la Piazza Vittorio Veneto, au bord du Pô. Toujours sur les conseils de notre guide, nous décidons de déjeuner au Porto di Savona. Les tarifs sont bien plus élevés que dans le restaurant que nous avons testé hier, mais cet établissement sert des plats succulents et de très bonne qualité. Pour un tarif de 77 euros à 2, nous mangeons des antipastis, des Agnolotti, un assortiment de sucré salé frit (composé de différentes viandes et fruits) et d’un tiramisu. Le prix comprend également le pain, le couvert et le vin. Nous nous sommes régalés.

 

  • Antipasti Turin Porto di savona

Après ce repas très copieux, nous nous sentons très très lourds… Nous en profitons pour faire une petite balade digestive très agréable au bord du Pô.

Po

Nous nous baladons ensuite un peu au hasard. Nous flânons au gré de nos envies, jusqu’à rejoindre la Via Pô, la Via Roma et le métro, qui nous ramène vers notre véhicule. Il est déjà l’heure de rentrer chez nous.

Turin a été pour nous une magnifique découverte. Cette ville, proche de la frontière, n’est certes pas la plus belle d’Italie, mais vaut tout de même largement le détour. Elle offre une multitude de sites et lieux à visiter, et propose également une gastronomie typiquement piémontaise.

Voici donc l’itinéraire pour cette journée.

itinéraire turin dimanche

Quel budget prévoir pour 2 jours à Turin?

 

Voici une liste de l’intégralité de nos dépenses pour ce week-end pour 2 personnes :

  • Péages : 126.7€ (a partir de Lyon)
  • Essence : 45€
  • Location Airbnb : 65€ (1 nuit)
  • Musées : 54€ (égyptologique, cinéma et ascenseur panoramique)
  • Métro : 12€ (8 tickets)
  • Restaurants : 105€

Soit un total de 407,7€. A noter que nous nous sommes vraiment fait plaisir pour le repas du dimanche midi.

 

Auteur: Aurélie et Matthieu

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2015 | Une autre route